Un jeune homme âgé de 20 ans seulement a perdu la vie dans un accident de deux-roues. Il semblerait qu’il ait participé à une soirée entre amis qui avait pourtant bien commencé… Que s’est-il vraiment passé ? C’est ce que doivent découvrir les 400 lycéens et étudiants du Saumurois qui participent ces jeudi 21 et vendredi 22 novembre à un escape-game original.PUBLICITÉ

Depuis 6 ans, l’agglomération Saumur Val de Loire organise chaque année une journée de prévention routière dans le cadre de sa compétence en matière de prévention de la délinquance. Cette fois, l’aspect ludique et interactif a été privilégié et la collectivité a fait appel à l’association niçoise G-Addiction qui vient d’être récompensée par le Prix national innovation 2019 de la Sécurité routière pour son projet.

Dans la peau d’un policier

Pour faire simple, cette petite équipe a pris possession de quatre salles de l’ancienne école de musique et a posé le décor. Ou plutôt ses décors : une discothèque, un bureau de commissariat, une chambre d’étudiant, une scène d’accident… Chacun des participants, par petits groupes d’une douzaine, a été invité à se glisser dans la peau d’un policier pour résoudre des énigmes et comprendre les circonstances de l’accident. Une manière, pour l’équipe de G-Addiction qui encadre ce grand jeu, de les sensibiliser aux risques routiers sous toutes leurs formes.

38 morts sur les routes en 2018

Au gré des ateliers, les adolescents et jeunes adultes explorent bien des facettes. Et apprennent tout plein de choses. On leur rappelle par exemple que 38 personnes ont perdu la vie sur la route dans le Maine-et-Loire en 2018 : 38 de trop, sans compter les centaines de blessés et les milliers de personnes, familles, amis, qui ont assisté aux enterrements, fait remarquer l’animateur au milieu de son commissariat.

Marquer les esprits

Au cours de cette expérience inédite, on explique aussi à ces jeunes que téléphoner au volant multiplie le risque d’accident par trois, envoyer un texto en conduisant par 23. De quoi donner à réfléchir… Les messages passent et marquent les esprits. C’est vivant, ça bouge, ça change de ce que l’on propose d’habitude. On espère que ça leur parle davantage, explique Sandra Szpak, du service politique sociale de l’Agglo. En marge de cet escape game, elle avait également invité pompiers et policiers, venus parler aux jeunes des gestes qui sauvent ou encore de l’impact de l’alcool sur les réflexes.Saumur. Prévention routière : 400 lycéens dans la peau d’un flic

Retrouvez l’intégralité de l’article sur : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saumur-49400/saumur-prevention-routiere-400-lyceens-dans-la-peau-d-un-flic-a5b177fa-0c7f-11ea-bbfc-bca21fd838c5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.