La Sécurité routière tente d’innover pour alerter sur tous les dangers de la route avec un escape game. « Ce jeu a été créé par des jeunes de Nice. Ayant obtenu un prix national décerné par le ministère de l’Intérieur, il part de ville en ville pour faire de la prévention » explique un des animateurs, Francis, ancien policier.

Nogent-le-Rotrou, avec le soutien de l’Etat et de la mairie, a proposé cette aventure à ses habitants dans le cadre des Quartiers de l’été.

Dans la peau d’un enquêteur

Durant notre entretien, Michel, sa femme et ses deux enfants commencent cette expérience. « Nous avons voulu participer à cet événement pour faire prendre conscience à nos enfants de tous les dangers qui les entourent » dévoile le père. « Bien sûr, ceci est destiné aux jeunes mais cela peut être une piqûre de rappel pour les adultes. C’est ouvert à tous » insiste Francis.

Ils vont donc se mettre dans la peau d’une équipe d’enquêteurs pour résoudre l’histoire de Thomas. Dans la nuit d’hier, le jeune homme âgé de 20 ans seulement, a perdu la vie. Il semblerait qu’il ait participé à une soirée entre amis qui avait pourtant bien commencé…

Elle se serait transformée en un véritable cauchemar et se serait soldée par un terrible accident de la route.

Pour tenter d’apporter des explications à ce drame, l’équipe de Michel devra passer par quatre pièces. Le commissariat tout d’abord. Ensuite, elle se rend sur la scène de l’accident pour trouver de nombreux indices. Une course aux indices qui continuent dans la chambre d’étudiant de Thomas et une boîte de nuit, où le jeune homme a passé sa soirée avant de perdre la vie.

« C’est superbement organisé et bien fait » note Michel en pleine enquête, avec une chasuble « Police » enfilé et une casquette.

« On apprend des chiffres marquants »

« Durant toute l’épreuve, on apprend des chiffres qui font réfléchir et qui nous marquent » ajoute-t-il. Seul bémol, « la rapidité du jeu. Oui, on retient des chiffres mais pas tous tellement le rythme est soutenu ». Malgré tout, il ne regrette pas sa venue dans les anciens bâtiments de l’école Paul-Langevin, « cela peut être très utile dès l’entrée au collège ».

Francis, le vrai policier, explique « à travers tous les énigmes, on touche à tous les dangers : la prise de médicaments, l’alcool, la drogue, la vitesse, la fatigue ». En rappelant, « les bienfaits de Sam, celui qui ne boit pas, l’importance des parents… ».

Après moins d’une heure, l’équipe de Michel a su mener à bien son enquête pour découvrir les raisons de l’accident de Thomas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.